samedi 23 décembre 2017

Rise of the Phenix in the fall

Bon, là je crois que l'on est bien pour un début ... Un jeu de mot que je suis le seul à comprendre dans le titre, une maxime à la con mais tellement vrai pour commencer. Je me demande ce qui pourrais être encore plus sympa à ajouter. Si dans ce qui va être une période de lumière pour moi (et bientôt de si longue ténèbre), une chanson, il manque une chanson!
Bon là, je crois que l'on peut commencer (et donc, oui, j'ai fait une introduction, parce qu'il faut toujours une introduction (oui, même cela, je suis arrivé à le placer!))

Septembre 2014 ... Une chaussure qui se casse ...

Le temps que j'ai mis à écrire ce texte est incroyable. Et pour une fois, je ne peux pas le reprocher à un manque de temps (je l'ai depuis longtemps), à un manque d'envie (putain que je me vide de cette histoire), à un manque d'idée (si vous pouviez jeter un œil à ma feuille d'idées ... non, il vaut mieux que non en fait ... ) juste que je sais que quand cette série de texte sera fini, il en sera de même pour cette histoire. Alors non, je la regrette pas tant que cela. Non, je ne crois pas que tel le Phenix (tiens suis encore arrivé à le placer aussi), elle pourrait renaître de ses cendres. Non que je crois qu'elle fut tellement positive (il suffit de voir cette année 2017 ... courage encore une semaine).

Juste que quand elle sera finie, c'est con comme phrase, mais elle sera finie et Cendrillon (oui, vous allez la découvrir) sera la personne de cette ère qui sera arrivé à éveiller (et réveiller) tant de chose en moi ... des choses positives, des choses négatives, des choses que je n'aurais pas voulu (re)vivre et d'autre pour lesquelles je n'aurais jamais voulu vivre sans les connaître ... et surtout sans la connaître! Elle sera quand même la personne qui me renverra dans tellement de travers que j'ai finis par m'enfuir dans une tour d'ivoire d'où je regarde le monde depuis presque un an (demain l'anniversaire, il faudra attendre un petit temps (hem) pour comprendre cette parole ... oui, que j'arrive en 2017 avec mes textes, année merveilleuse parmi toute (oui, le panneau sarcasme pourrait être utilisé ici aussi)).

Et même dans mon introduction de ce mois, je me rend compte que je retarde, que je ne veux pas rentrer dans le vif du sujet ... Cette histoire, je dois la raconter car je dois m'en purger, mais je n'en ai aucune envie. Enfin, c'est faux, le simple fait de commencer à facilité la "purge" mais ce mois risque d'être un des plus long que j'ai jamais écris (quoique, on a Septembre 2012 et Une ... ) et donc au final la seule question qui reste, est-ce que je me cache en Septembre 2018 ou pas?

Bon, avant de commencer, une dernière petite note de bas de page qui devait être clarifiée par le début du texte mais au surprise, qui ne doit pas l'être du tout. Bien sur que je vais avoir l'air mélancolique de cette période, bien sur que par certains côté (MAIS pas tous les autres), elle me manque et le fait d'y repenser rends pensif sur le passé mais si une histoire n'a pas marché (et soyons honnête n'avait aucune chance de marcher), oui, c'est dommage mais c'est comme cela et ...


Things end. That's all. Everything ends, and it's always sad. But everything begins again too, and that's always happy. 

Ah oui, j'aurais peut-être il risque d'y avoir des vidéos car durant cette période, j'ai pris très peu de photos et pourtant, l'histoire va commencer sur une histoire de ... (*)

Donc, comme je l'ai dit, j'avais réactivé mon compte de adopt un mec durant le mois précédent et j'avais déjà fait quelques rencontres sympa mais cela resté très calme jusque là et puis, il y a eu une fille dont la photo de profil était ... au mieux pas terrible (*). Non mais sérieux, si je pouvais, je ferais un sondage entre cette photo et celle que j'ai pris d'elle après. Et donc, la question, pourquoi avoir pris contact avec elle? Je peux répondre simplement, pourquoi aller dans un restaurant plus qu'un autre quand vous ne connaissez pas. A ceux qui me connaisse, vous savez que je ne peux répondre à cette question mais que, jusqu'à présent, vous avez intérêt à m'écouter et que ceux qui ont voulu mettre en question cette affirmation ... bah, on a mal mangé 😀. Tout cela pour dire que encore aujourd'hui, je ne saurais dire pourquoi j'ai essayé de contacter, avec sucés cette fille (et non, aucun regret ... jamais ... enfin plus jamais!) mais je l'ai fait.

Et après des discussions par clavier interposé, le jour de la rencontre arrive. Alors pour expliquer encore une fois comment j'adore encore aujourd'hui sa photo de profil (oui, sarcasme), pendant que je l'attendais, je vois une fille et la pensée que j'ai est : "Tiens, elle ressemble à ... (bin, oui, non, je ne vais pas donner son prénom et elle ne s'appelle pas encore Cendrillon à ce moment là) mais en mieux ... et pourquoi elle me regarde comme cela?" et c'est là que j'ai rencontré Cendrillon et je voudrais tellement pouvoir dire que cela ne s'est pas passé comme cela, je voudrais tellement pouvoir le nier mais le temps s'est arrêté, mon esprit à hurlé avec force : "Putain casse toi", mon cœur m'a regardé avec des yeux tristes (oui, cela a des yeux bien sur) en pensant : "désolé" et le reste de mon corps a sur que l'on était dans un merde noir.

La foudre ne tombe jamais à la même place deux fois parait-il ... Suis-je béni (ou juste faible?) ce ne fut pas mon cas et je crois que la meilleur façon de résumer cette rencontre est par :
Faut dire
Faut dire qu'elle était belle
Comme une perle d'eau
Faut dire qu'elle était belle

Bon ok, la reste de l'histoire m'apprendra que (mais cela c'est pour dans bien plus longtemps)

Et je ne suis pas beau

Mais aussi

Faut dire
Faut dire que j'étais fou
De croire à tout cela
Je la croyais à moi

Il parait que cette nuit là, je ne l'ai pas quitté de yeux, toujours à la regarder droit dans les yeux (putain, que cela a changé) et elle, lors de notre ballade qui ne voulait pas se finir alors qu'elle devait rentrer au près de sa marraine avant minuit (non, là, c'est juste pour l'image), elle finit par se casser le talon de sa chaussure mais au lieu de fuir, de me laisser là, elle est restée et malgré les hurlement que j'entendais dans mon esprit (oui, un jour, je devrais peut-être aller voir un spécialiste pour ses voix que j'entends!), Cendrillon était née dans mon esprit et dans mon espoir!

Bon bin voilà, le 4 Septembre est passé ... Sérieusement, le début septembre est souvent une période faste :)

Je vais la revoir la semaine suivante et lui faire peur celle d'après avec les photos de mon chanteur préféré (non, j'étais juste là par hasard)

2014-09-14_15-47-13_ILCE-6000_0733_DxO 2014-09-14_16-22-26_ILCE-6000_0843_DxO


Ce sera aussi la première Retro Made in Asia, Salon en petit de la Made In Asia à Namur et qui franchement, est un petit salon qui vaut la peine!

2014-09-14_11-53-11_ILCE-6000_0340_DxO 2014-09-14_12-51-29_ILCE-6000_0389_DxO2014-09-14_12-48-45_ILCE-6000_0384_DxO 2014-09-14_14-52-42_ILCE-6000_0590_DxO


Et donc le mois va continuer tranquille sans rien de bien spécial. Chaque semaine de ce mois va voir Cendrillon s'échapper de chez sa marâtre (enfin presque) pour que l'on puisse passer une soirée ensemble. Moment de discussion, d'écoute et de compréhension. Encore une fois, moment où je ne la quitterais pas des yeux en me demandant et si ... (la timidité, c'est quand même bien chiant).

Octobre ... Ogre? Je sais pas je trouve que la tonalité n'est pas loin!

Bon, il s'est passé quoi durant ce mois?
Rien, trois fois rien je dirais (Oh putain, il va être facile à résumer)
Donc, pour commencer, les rendez-vous continuent avec Cendrillon mais mon côté geek (vraiment? Perso, je ne trouve pas (hem)), va lui faire peur et l'histoire va être à deux doigts de s'arrêter là (encore une fois, cela aurait pu être mieux ... ou pas. En fait, si vous vous posez vraiment la question, la réponses est assez simple par ma maxime : "Jamais de regrets que des remords" que je crois que ce sera la seule et unique fois dans une histoire où je l'appliquerais complètement) et de nouveau elle va être à deux doigts de s'arrêter quand elle verra mon appartement (MAIS NON IL EST PAS GEEEK :), voilà, vous êtes prévenues :) ). Mais j'aurais de la chance et tout se passera bien et l'histoire commencera vraiment vers ce milieu de mois et sans mentir, pour une période assez longue, je vais être heureux ... cela me change.

Dans ce mois, je vais continuer à préparer mon départ pour Cuba (voir en Décembre), continuer de préparer un city trip en novembre à Londres  (et là, je dois encore tellement d'excuses pour avoir été obligé de l'annuler) et si je ne me trompes pas, je ferais les photos de ma première manifestation, qui, logiquement sera organisé par le PTB. Et pour mes amis de droites (si j'en ai, ce sont des être humains comme les autres ... enfin presque ...), faire des photos ne veut pas dire participer ni partager les idées (même si ... oui quand même :) ).

2014-10-19_14-10-02_ILCE-6000_DSC03696 2014-10-19_14-28-06_ILCE-6000_3755_DxO 2014-10-19_14-32-43_ILCE-6000_3767_DxO 2014-10-19_15-02-47_ILCE-6000_3967_DxO



Quelques petites visites guidées ... rien de bien spécial...

Et puis la fin du mois, je dois reconnaître et un des rares moment où j'ai réellement eu peur. Je suis heureux que Cendrillon soit restée avec moi cette nuit là (et lui serait reconnaissant pour toujours). Je suis quelqu'un qui fait (parfois) de la fièvre mais quand j'en fait, c'est toujours de façon bien violente, je dors, brûle ce qui est à côté de moi et en principe en 24h maximum, je suis prêt à repartir comme si de rien. Et donc, cette nuit a commencé de la même façon et je me suis couché confiant en me disant que cela irait mieux le lendemain ... sauf que la fièvre a continué à augmenter à un tel point qu'un moment, je me suis perdu dans mon propre appartement (3 pièces +-) mais sérieusement, cela fait peur. Après m'être levé, j'ai voulu rentrer dans le lit ... et me suis retrouvé sans raison dans la cuisine, j'ai fait demi tour et me suis retrouvé dans la chambre d'ami ... complètement déboussolé (et à plus de 40°), j'ai fini par réveiller Cendrillon et je me suis retrouvé ... aux urgences.

Alors, bon, pour quelqu'un qui n'a pratiquement jamais été hospitalisé, cela fait un fameux froid dans le dos! On a parlé d'opération d'urgence, de gros problèmes, de beaucoup de chose ... au final, une dose de cheval d'antibiotiques, un repos de quelques jours en hôpital (et encore plus chez moi), le seul souvenir que je garde de cette période, c'est cela (oui, ma bonne étoile est toujours avec moi ... quand il s'agit d'autre chose que d'amour)
Oui, le maquillage n'était pas là à l'origine mais je retrouve pas l'originale :)

Novembre ... étrange ...

Bon, je vais recommencer par présenter mes excuses à la complice des voyages et du catch. A cause de mon état, j'ai du annuler en dernière minutes le citytrip prévu à Londres pour un show de la WWE et même si on finira par le faire quelques années plus tard, encore aujourd'hui, je m'en veux d'avoir annulé cela!

Sinon, ce mois sera calme (un peu forcé). Donc comme chaque année, je ferais ma semaine Geek à Anvers pour le travail à écouter des conférences sur l'avenir de la programmation en Java (non, revenez, cela va être plus sympa après).

Ce mois si sera aussi un mois où je vais aller voir un show de cirque et ... rencontrer la fille de Cendrillon (rencontre qui se passera super bien et qui donnera un bel espoir pour l'avenir!)

2014-11-09_10-01-36_ILCE-6000_4196_DxO 2014-11-09_11-57-47_ILCE-6000_4566_DxO 2014-11-09_12-34-46_ILCE-6000_4690_DxO 2014-11-09_12-59-16_ILCE-6000_4845_DxO 2014-11-09_13-11-48_ILCE-6000_DSC04957

Comme chaque année, c'est un peu la période ... Les plaisirs d'hivers vont se mettre doucement en place et j'irais pas mal cette années là.
L'ouverture avec Cendrillon à la voir s'émerveiller des illuminations ... oui, ce genre de me moment me manque!

2014-11-21_12-48-00_ILCE-6000_0035_DxO 2014-11-21_12-53-30_ILCE-6000_DSC00058 2014-11-28_19-07-23_ILCE-6000_0647_DxO 2014-11-28_21-10-58_ILCE-6000_0723_DxO 2014-11-28_19-13-01_ILCE-6000_0673_DxO 2014-11-28_21-18-24_ILCE-6000_0736_DxO

Et le mois ce finit par une visite dans Bruxelles et un cadeau (sans raison) que je n'ai pas vu venir et qui, encore aujourd'hui, me surprends!

2014-11-29_21-02-46_ILCE-6000_DSC06148 2014-11-29_21-58-07_ILCE-6000_6253_DxO

Voilà, le mois se termine ... l'histoire a commencé et le tic-tac du décompte du moment où elle finira a commencé ...