vendredi 19 juillet 2013

Décembre : Mois du soleil et du bonheur



Bilan : Encore une fois, un mois relativement simple … Le bonheur et des vacances lointaines …

Une habitude se met en place ?

Le début du mois sera relativement simple. Il suffit de reprendre la routine mise en place dans le texte précédent et vous aurez une idée de la composition de mes soirées ! Des soirées sans stress, sans problème, sans prise de tête, juste des bons moments… Je reconnais que je n’avais jamais mais au grand jamais envisagé une relation sous cet angle.

La république dominicaine

Pourquoi aller là ?

Un reste de ma vie précédente va venir hanter la moitié de ce mois. J’avais eu envie de faire un beau voyage en 2012 et les événements ont fait que le voyage a été reporté de mois en mois pour finir par tomber sur décembre. J’avais le choix entre Cuba et la république dominicaine. Pour un tas de raison qui sont propres à mon histoire précédente, le choix s’est posé sur ce pays … Me doutais que j’aurais encore un cadeau empoisonné…

L’hôtel


Bin oui, vous pensez bien que 2 semaines tout seul avec mon appareil photo, cela ne pouvait que donner un résultat de ce genre là non ? :-p

Une version des meilleurs photos prises sur l’entièreté du voyage (400 quand même) est disponible ici : http://www.flickr.com/photos/miguel_discart/sets/72157633786485354/

Donc la date choisie pour le voyage était en fonction des ouragans, des jours de pluies et ainsi de suite et donc, je devais avoir un superbe climat à l’arrivée.
Voici le ciel du jour où je suis arrivé :
Alors oui, cela donne de belle photo, c’est sûr mais bon, on est un peu comme ce canard sous la pluie et on se demande ce que l’on fout là …
Mais bon, le beau temps est vite revenu et je dois reconnaitre qu’ayant une envie de passer de bonne vacance, de ne pas me focaliser sur le négatif. C’est surtout ce genre de paysage avec un beau soleil dont je me rappelle !
Sinon, pour le reste, absolument rien à redire sur l’hôtel … Impeccable, la chasse aux différentes statues étaient amusante !

Le petit train pour faire l’entièreté du complexe était plus que le bienvenu !
Et je dois reconnaitre que le champagne au petit déjeuner reste une grande première (même si les jus frais était quand même bien meilleur !)

Miguel fait le con dans les arbres



Ayant eu vraiment envie de faire des choses différentes (et en gros aussi de faire simplement des choses) lors de ces vacances, je me suis essayé pour la première fois à la tyrolienne au milieu des arbres. Il suffit de voir la photo pour voir à quel point je suis rassuré et à l’aise. Je ne sais pas si je le referais jamais mais cela reste une expérience sympa. En plus, comme on peut le remarquer dans les photos, cela a permis de faire une jolie ballade dans la « campagne ».
Un vrai bon moment !

Hispaniola Explorer!


Alors là, c’est clair que cette visite, c’est autre chose. Commencer dès 10H du matin à carburer au Whisky Coca … Non, il faut la santé c’est sûr !
Sinon, les visites bien que très « classiques » seront intéressantes et on passera en revue : la plantation, l’église, l’école ainsi qu’une jolie balade en bateau avec la photo suivante que j’aime bien avec ces différentes sources (et donc couleur) d’eau mais soyons honnête, c’est plus beau en réalité !

Saint-Domingue

Ballade jusque la capitale qui n’apporte pas grand-chose de spécial si ce n’est un problème de transport qui nous bloquera pendant des heures dans un petit magasin (avec des chats mignons).

En conclusion

Il restera encore la visite au marché près de là (https://plus.google.com/photos/116082673275500707298/albums/5823566318295228801 ) où pour la première fois de ma vie, ou après une négociation sur le prix  des souvenirs, j’aurais la personne qui me demande un pourboire pour cette négociation ! (Je signale d’ailleurs à une me les lames du tarots que j’ai toujours sa bouteille de rhum et qu’elle passera bientôt d’une bouteille de 5 ans à une bouteille de 10 ans).
Le voyage au final aura été très bien et passer la période de noël au soleil peut se résumer par une photo : Des gens en maillot sur la plage … avec un bonnet de père noël.

Cette ambiance m’a tellement plus que si je fais effectivement Cuba cette année, j’essayerais de rester pour le réveillon de noël !
Sinon, j’ai trouvé ce pays assez faible. Probablement parce qu’il l’est vraiment, peu de visites culturelles qui peuvent être réalisées et probablement aussi parce que je n’avais qu’une envie, être avec Une, revenir en Belgique pour être dans ses bras

Les fêtes de fin d’années

Le réveillon de noël.

Il n’est probablement pas nécessaire de l’écrire mais à mon retour, j’ai recommencé avec une joie non dissimulée à passer pratiquement toutes les soirées chez la voisine et la décision sera vite prise qu’à partir de l’année suivante (enfin, après la période de congé de fin d’année) que cela deviendrait toutes les soirées (la bonne blague).

Et donc, comme il était hors de question que je passe noël seul, je me suis retrouvé à devoir prendre le train pour Anor (enfin, non, pour la gare belge la plus proche) en ce 24 décembre. Et là, pour ceux qui me connaissent vraiment, je peux donner une idée du changement qu’Elle est arrivée à insuffler en moi. Pour une raison (plus que valable), elle va arriver avec 3H de retard. A moi, me faire le coup de 3H de retard, il est clair qu’il y a des gens qui sont suicidaires sur cette terre ! Surtout que la gare de rendez-vous n’avait de gare que par le fait que des trains s’y arrêtent et n’avais aucun bâtiment pour s’abriter. Mais heureusement, il y a le café de la gare qui m’offre un repère pour me réchauffer … et qui va fermer 1/2H après mon arrivée. Et donc, je vais tant que mal éviter de geler sur place pendant les 2H30 qui vont suivre. Et donc, ceux qui me connaissent savent exactement ce qui s’est passé. A son arrivée, quelle autre réaction aurais-je pu avoir que d’exploser et donc finir ainsi la relation… Eh bien, vous vous trompez, absolument pas. A son arrivée, son sourire m’a de nouveau fait fondre et cette attente m’a parus valoir son pesant de cacahouètes ! Je ne vais pas m’étendre sur le réveillon qui fut l’un des meilleurs de ma vie. Quoique je puisse raconter, je serais encore loin de la vérité… Et oui, j’ai compris, pour une fois, pourquoi il ne faut pas être seul à noël ! :-p

Le réveillon de fin d’année.

Aucune idée de ce que je peux raconter et il s’est relativement bien passé jusqu’aux douze coups de minuit et le début de 2013. De cela, je retiens que plus jamais je ne laisserais personne me parler de camping et de matelas gonflable.

En conclusion.

C’était une belle histoire, elle va commencer à se désagréger dans 12H pour se finir dans 12 jours. Suivra une période où il faudra que je comprenne les dégâts que j’ai en moi (cette fois pas question de passer à autre chose en quelque jour) et il me faudra encore plus longtemps pour que j’arrive à faire taire la douleur. Aujourd’hui, il reste un très bon souvenir, une belle parenthèse dans ma vie avant que la grisaille ne reprenne le dessus !